samedi 6 octobre 2012

En ce moment, je suis monstrueuse.

On devrait peut être commencer par le début, qu'en pensez vous? J'avais une frange rouge, mais j'avais la flemme de la refaire tous les mois alors j'ai fini par aller chez le coiffeur pour retrouver une couleur naturelle. J'ai les cheveux blonds foncés, une couleur assez banale mais j'avais envie de retrouver cette couleur pour pouvoir faire autre chose plus tard. Mais ce fut une catastrophe ...

Alors je vais chez le coiffeur, chez Dessange. Le salon est souvent plein, très moderne et donne vraiment envie alors j'y suis allé, les clients repartaient satisfaits. Une "coloriste" est venu me voir, elle avait l'air de savoir de quoi elle parlait, il fallait décolorer ma frange pour enlever le rose qui restait et re-colorer avec une couleur qui s'approcherait le plus possible de ma couleur naturelle donc blond foncé. On m'a installé aux bacs et là, ô joie, mon siège s'allonge et me masse le dos .... Avec des sièges massants, il ne pouvait être que bien ce salon! La coloriste commence par me décolorer les cheveux, je lui dis que j'ai le crâne fragile, que je fais des allergies et qu'il ne faut pas me mettre de produits sur le crâne, elle me répond de ne pas m'inquiéter, qu'elle a l'habitude. Bêtement, je la crois.

Parce que quelques photos de la Thaïlande valent mieux que ma tête
J'avoue qu'avec ces supers sièges, je me suis à moitié endormis et j'ai laissé faire la coloriste. Ça y est, elle colore. Elle me dit que tout le rose n'est pas parti mais qu'elle va mettre un blond un peu plus foncé mais que ça se fondra avec le reste. Ok. Ca y est, c'est fini, il faut juste sécher. Il fait déjà nuit dehors, les lumières sont presque toutes éteintes, je suis la dernière dans le salon. Dans la glace, ma mèche est un peu plus foncées, mais rien de grave, le marron s'atténuera. Je vais à la caisse, on me demande 18€ de plus qu'annoncé au début parce qu'on m'a apparemment fait un soin que je n'ai pas demandé et qu'elle y a passé du temps (1h, c'est tant que ça?). 60€, ok, je suis fatigué, je paye, je rentre.

Je rentre, je vais m'admirer et là, oh mon Dieu mais j'ai une mèche noire! Ce n'est pas blond foncé du tout c'est noir, ou plutôt une drôle de couleur grise foncée avec des racines encore rouges! Je pleure, je pleure, je pleure, c'est horrible! Je pleure parce que c'est moche et surtout parce que je suis allergique au noir et que c'est sure à 100% que je vais faire une allergie sur le crâne. L'allergie est là, mon crâne me gratte, fait des croutes mais surtout il y a une barre rouge sur mon front d'au moins 2 cm de large. La coloriste m'a mis de la couleur partout sur le front alors qu'elle ne devait pas toucher mon crâne, ça brule, c'est une horreur. Ok, je dois me calmer, c'est comme pour l'allergie au soleil, on va y mettre de la cortisone et cacher mon front jusqu'à ce que ça parte. 


Le lendemain, je retourne au salon avec ma mère pour se faire rembourser. Je me trimbale avec des cheveux monstrueux, j'ai honte de sortir et j'ai une sale allergie. La coloriste se défends en me sortant que ce n'est pas du noir mais du blond foncé cendré, nuance (et ma main sur ta gueule, tu la vois de quelle couleur, connasse?). Je lui dis que ce que j'ai demandé c'est que ça fasse naturel et que comme elle a changé d'avis sans rien me dire pour la couleur à cause d'elle je fais une allergie! Elle a le toupet de me dire qu'elle ne m'a rien mis sur le font et que ça ne peut pas être la coloration qui m'a fait cette horrible barre rouge sur le front. Elle ose me dire que je suis de mauvaise fois et qu'elle va me rembourser de sa poche mais que c'est la dernière fois. La garce. Je repars en grommelant, contente d'avoir fait peur à leurs clients.

Après ça, nous allons à Monoprix, j'ai l'impression que mon front est un peu gonflé, sous la barre rouge. Plus tard, c'est encore plus gonflé, je fais un oedème. Direction les urgences. Le bonnet enfoncé sur la tête, je cours après un taxi pour qu'il nous emmène, on arrive à un hôpital pédiatrique, il y a des enfants partout, l'horreur. J'enlève mon bonnet, l'infirmière de l'accueil ouvre des yeux comme des soucoupes, je passe en priorité. On me pèse, prend ma tension, me pose pleins de questions. On me fait passer en premier pour voir un médecin. J'enlève mon bonnet, elle aussi ouvre de grands yeux. On me donne des médicaments pour que je dégonfle, parce que si ça continue, ça peut bloquer mes voix respiratoires et me tuer en quelques minutes. Cool. Il est 23h, il nous faut une pharmacie, celle qui sont normalement ouvertes la nuit, sont fermées ce soir, comme par hasard. On fini par rentrer, j'irais demain matin. Le lendemain j'y vais, j'ai les yeux un peu gonflés au niveau de la paupière interne. Je prend les médocs, je me recouche, je me lève à 16h .... mes yeux sont tous gonflés, ça n'aurait pas dut empiré, retour aux urgences.


Cette fois ci, on m'allonge carrément dans un lit d'hôpital, on me repose pleins de questions, je passe encore dans les premiers pour le premier examen. Je me retrouve en salle d'attente avec ma mère. Un vieux mec est dans un lit à coté de moi, il veut que j'enlève mon bonnet (mon fidèle bonnet, enfoncé jusque sur mes yeux), il n'arrête pas de me parler, si 2 personnes ne m'avaient pas retenu, je l'aurais assommé (d'accord, je l'ai un peu menacé en plus de ça, c'est sorti tout seul). J'étais là, dans mon lit d'hôpital, dans une salle avec pleins de gens malades et toujours ce gros con qui me fixait mais qui avait fini par la fermer en me voyant devenir dingue. Je n'arrivais pas à m'empêcher de pleurer, j'avais de plus en plus de mal à ouvrir les yeux en grand et j'étais monstrueuse. Ouais, j'étais monstrueuse, je n'avais plus un visage humain avec mes yeux et mon front gonflés. Tout ça à cause de mon allergie au PPD et de cette pute de coiffeuse qui n'en a fait qu'à sa tête. 

Je fini par voir un médecin qui me dit de ne pas m'inquiéter, que j'ai les bons médicaments et qu'il faut que je continu. Que je ne dois pas avoir peur sauf si je ne peux plus respirer. Ca peut durer une semaine ou 2 jours, ils ne peuvent pas savoir. Un oedème c'est de l'eau et ça tombe parce que c'est lourd. Ce que j'avais sur le front est tombé sur mes yeux mais si je m'allonge ça ne bougera plus, je peux aussi y mettre de la glace. Je suis rentré, j'avoue que je me suis bêtement mise la tête en bas sur le canapé, une poche de glace sur le visage et que j'ai appuyé sur mes yeux en gueulant "Aller putain, soit cool et remonte sur mon front, je vais à un cocktail et au théâtre ce soir!". Ça n'a pas fonctionner, étonnant hein?


J'avais envie de sortir, j'ai mis des lunettes de soleil énormes et un headband pour que mes cheveux ne se soulèvent pas. Je suis allé chez Bobbi Brown, je n'ai pas pu me faire maquiller et tout le monde me regardait en se demandant pourquoi j'avais ces lunettes qui me bouffaient le visage à une heure pareille. Je ne les ai pas quitté, j'y voyais rien mais tant pis! En suite je suis allé voir une super pièce/concert. Un de mes groupes préféré jouait en live, la pièce était vraiment folle, j'ai bien fait d'y aller. On est rentré, je me suis couché et le lendemain je me suis réveillé avec l'oedème qui était tombé sous mes yeux. Donc aujourd'hui, j'ai l'oedème qui n'est plus sur mon front mais tout autour de mes yeux. Ça ne fait pas mal mais je ressemble à un poisson tchernobilien. Je n'ose même pas me regarder. La barre rouge sur mon front est presque partie, ça gratte encore un peu mais je suis monstrueuse.

Oui, je n'ai plus que ce mot à la bouche "monstrueuse" mais que dire d'autre? J'ai honte quand ma mère me regarde, j'ai honte quand je me regarde et je ne peux pas m'empêcher de pleurer rien que de penser à mon visage. Je ne peux pas m'empêcher non plus de me dire que je ne peux rien faire pour mes cheveux, il vont rester moches jusqu'à ce que ça repousse et ça m'horripile ... Je ne peux même pas vous faire de photo, j'ai peur de toucher mon oeil avec le viseur et de me faire mal. J'en ai même pas envie (comique pour personne en école de photo, non?).



Donc voila, j'en suis là. Je suis haineuse envers une pseudo coloriste, qui a dut avoir son diplôme dans une pochette surprise, et qui m'a ruiné mes cheveux tant aimé et qui, à cause de ses bêtises m'a envoyé directement à l'hôpital. 2 fois de suite. Je n'irais plus chez le coiffeur, j'aurais mieux fait de le faire moi même. N'allez jamais chez Dessange au 16 Cours de Vincennes à Paris, à coté de la place de la Nation (je leur fais une sale publicité et j'en suis fort contente). 

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. oh purée mais c'est vraiment grave d'en arriver là ! je suis bien dsl pour toi, ça doit être horrible comme sensation :/ courage, ça va vite passer je suis sûre <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ça va, on s'habitue à la sensation, ça ne fait pas mal mais c'est surtout que j'me trimbale une tête bizarre. Merci

      Supprimer
  2. Oh là là, mais c'est horrible ! Comment cette connasse s'est-elle permis de de ne pas suivre tes indications ? Demande à ta mère de te prendre en photo et tu lui montreras à cette andouille le résultat de son travail ! non mais franchement ! En attentant, bon courage, et reste au lit si ça aide l'oedeme à remonter. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais pensé à prendre une photo et d'écrire en dessus "Connasse", "Salope" ou "Je te tuerai, garce!" mais j'assume pas vraiment ma tête donc bon. Il veut pas remonter, juste descendre ... Merci de ton soutient!

      Supprimer
  3. ohlala ma pauvre, jte souhaite bien du courage. Moi je retournerais au coiffeur pour lui gueler dessus encore une fois, attend allez aux urgences 2 fois tout ca parce que elle ne t'a pas écoutée c'est grave!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pff j'ai bien envie d'y retourner mais je risque de pas me contrôler cette fois ci (je suis assez impulsive quand je suis énervé) vu tout ce qui s'est passé et j'ai pas envie de revoir sa tête ....

      Supprimer
  4. Punaise, c'est dingue ça,je suis vraiment désolée pour toi, j'espere que ça ira mieux rapidement. Quand tu avais parlé de ta coupe sur Hc, je ne pensais pas que c'était aussi grave. Un biz et soignes toi bien

    RépondreSupprimer
  5. Punaise c'est terrible quand même !

    RépondreSupprimer
  6. nice blog i like it very much u done great work for me to go aheah . very useful . helpful information you provide .i like this very much
    empower network

    RépondreSupprimer
  7. Ba alors, tu donnes plus signesde vie ? Tu m'inquietes, qu'est ce qu'il se passe ? ://

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton message, ça me touche vraiment. Et si, je suis toujours en vie! Je suis même là tous les jours sur la blogo mais je ne sais pas, je ne trouve pas la motivation d'écrire un article depuis ce qui s'est passé. Mais j'y pense tout le jours, ça fait déjà 1 mois que je n'ai rien écris ... Pourtant j'ai des choses à vous montrez, j'essayerai d'écrire quelque chose bientot. Bisous Clara

      Supprimer
  8. Comment ça monstrueuse, mais qu'est ce qui t'arrive vraiment !!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...